Une école ...
   que l'on ne choisit pas par hasard

Une histoire, une âme

Le Manoir à la tourelle :

  • 1637 : Guerre de dix ans. Moyrans et son château féodal sont détruits.
  • 1650 : Les Abbés reconstruisent une vaste demeure pour y recevoir dîmes et redevances seigneuriales, rue du Grandvaux, actuelle rue du Jura.

Intérieur rustique et sobre avec de vastes salles au plafond à la française et une cave voûtée, le manoir n’est pas une résidence noble.


Le pensionnat Saint-Maurice :

*XIX ème siècle : Le manoir devient le pensionnat St Maurice pour jeunes filles dites de « bonnes familles ».


L’école primaire mixte Saint-Joseph :

*XX ième siècle : Au début de ce siècle, l’école « libre » de filles accueille avec pension et internat les élèves de la paroisse. Education sévère. Ni paresse, ni vulgarité ne sont tolérées. L’école comprend trois classes : l’Asile (ou classe enfantine), les Moyennes, les Grandes. Le dortoir est situé au 2 ème étage, la salle à manger au rez-de- chaussée dans l’actuelle chaufferie.

Devenue école primaire mixte Saint-Joseph dans les années soixante-dix, quatre-vingt, cette vieille demeure est aujourd’hui restaurée.

Du haut de sa tourelle, elle contemple IV siècles d’histoire moirantine… tandis que, tirant leur cartable à roulettes, les écoliers d’aujourd’hui se précipitent en riant en classe où les attendent les nouvelles technologies, et des maîtresses dynamiques à la pointe du progrès !

D’après les recherches de Christian Millet.